#Madagascar TIC : Les salons se suivent… et se ressemblent?

Le salon dédié aux nouvelles technologies de l’information et de la communication EBit 13, qui ferme ses portes aujourd’hui au Palais des Sports Mahamasina (Antananarivo), nous livre ses premières conclusions.

Le secteur des nouvelles technologies a été reconnue comme étant un des secteurs les plus dynamiques de la première décennie de ce siècle à Madagascar, et beaucoup ont affirmé que ce secteur aura été un des rares à ne pas avoir été durement affecté par la crise qui a secoué de plein fouet le pays cette année.

Surement pour témoigner du dynamisme ambiant, les acteurs des TIC à Madagascar ont tenu à mettre en exergue les évolutions du secteur et ainsi contribuer à la relance de l’économie nationale.

Il y a eu d’abord le Salon International de l’Innovation et des Technologies (SIIT) qui s’est tenu au mois de septembre dernier au Parc des Expositions Futura Andranomena. Les grandes vedettes du salon étaient comme d’habitude les opérateurs locaux en téléphonie. Auxquelles se sont joint des FAI, des entreprises spécialisées dans le « off-shoring informatique », des sociétés spécialisées dans la gestion des réseaux, distributeurs de logiciels, hébergeurs de sites web et autres prestataires de services TIC… Malheureusement, je n’ai pas personnellement pu lire les appréciations de l’évènement à travers la presse ou de la part des organisateurs, afin d’évaluer les retombées du salon (qui je présume sont plutôt positives pour les participants).

On arrive ensuite à un autre Salon, qui contrairement à son « cousin », en est actuellement déjà à sa 13ème édition. Initié à ses débuts par les opérateurs du secteur (alors naissant !) des TIC, EBit a su au fil des ans regrouper les acteurs dudit secteur et leur proposer un espace afin qu’ils puissent faire connaître leurs offres aux professionnels et au grand public…

Les points forts du salon :

–          La renommée du salon (en tant que précurseur des salons consacrés aux nouvelles technologies à Madagascar)

–          La part belle est donnée aussi bien aux professionnels (BToB) mais également aux particuliers, et notamment une journée entièrement dédiée aux jeunes et étudiants, qui, tout le monde s’accordera à le dire, sont avant tout les tous premiers geeks! (BToC)

Les critiques :

Je serais tenté d’exposer ici des déceptions de cette 13ème édition.

Les premières impressions enregistrées ici et là à la suite de Ebit Business sont beaucoup moins élogieuses sans pour autant être inquiétantes : le secteur (ou le salon ?) présenterait ainsi des signes d’essoufflement…

Finalement d’innovation, il n’y en a réellement pas eu. Hormis Windows 7 qui a été présenté pendant le salon (lequel n’est plus vraiment une nouveauté…), le buzz créé autour du fameux câble sous-marin LION, porteur d’espoir pour toute une filière, mais également pour une économie toute entière, a suscité un intérêt sans précédent pour ce salon (il faut aussi noter qu’Orange Madagascar était la grande vedette de ce salon !). Il a fallu persévérer pour soutirer quelques infos sur les fameuses (futures) offres (officieuses !) découlant de l’utilisation de la fibre optique chez Orange : en gros, le haut débit ne serait effectif que vers la fin du mois de décembre (voire en janvier ?), en incitant d’ores et déjà la clientèle à acheter leur clé 3G+, lequel serait remboursé dès que le câble sera opérationnel sur Antananarivo. Hum…

Sinon, côté participants, on retrouve à peu près les mêmes enseignes… Bref, La partie Ebit Show ressemblait plus à une délocalisation des boutiques spécialisées matériels TIC et à un évènement pour divertir les enfants / ados ou de détente pour la famille (une réussite sur ce point avec une affluence importante lors de la journée réservée aux étudiants)…

Tout en voulant rester optimiste et ne pas rejoindre l’opinion d’un opérateur du secteur qui prédirait le déclin imminent du salon, je reste confiant pour que les organisateurs feront preuve de plus de créativité afin que l’innovation soit toujours au rendez-vous pour les prochaines éditions, pour le bonheur de tout le monde.

Bookmark and Share

Like This!

2 réflexions sur “#Madagascar TIC : Les salons se suivent… et se ressemblent?

  1. Sans vouloir me faire l’avocat du diable, il est vrai que certains salons font plus figure de foire que de salon. Mais il est vrai que je suis parti prenante pour leur concurrent :-)))

    Question innovation, il y en a, toujours orienté fibre, mais avec pas mal d’acteurs avec de nombreux services à valeur ajoutée (boitiers duplicateur de pc pour les cyber, hébergement web, logiciel opensource avec de la ToIP et autre CRM…). Le prochain salon 2010 va se baser sur la géolocalisation, avec plus d’opérateurs comme assistance +.

    Il y a de nombreux partenariats qui se montent entre le secteur privé et les écoles privés. Tout le monde s’accorde à dire qu’il y a une grosse lacune à ce niveau, il faut y remédier, même en devançant l’administration. Orange avec son école, le Goticom avec l’ESPA, OBS/AXE/IIS-Madagascar avec l’ESPBIG, et bien d’autres encore. Je pense que c’est un bon début et il faut démultiplier ces efforts pour l’on réduise cette fracture numérique de l’enseignement pour avoir des jeunes opérationnels plus rapidement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s