Un aperçu de l’utilisation de Facebook à #Madagascar

Le cabinet d’études marketing ATW Consultants a effectué ce mois-ci un mini-sondage en ligne sur ce qui pourrait être l’utilisation de Facebook à Madagascar. L’étude ne se veut pas, bien entendu, être totalement représentative de l’usage de ce réseau social à Madagascar vu la taille de l’échantillon et déterminer un profil sociologique complet de Facebook ainsi que son ancrage à Madagascar, mais nous indique quand même approximativement le profil et le comportement du Facebook-naute malgache…

240 utilisateurs de Facebook, malgaches et résidents, se sont administrés le questionnaire. Il en ressort principalement les résultats suivants :

  • Les utilisateurs les plus assidus sont les jeunes de moins de 25 ans (normal me diriez-vous !), les cadres intermédiaires (et non les cadres dirigeants qui auraient d’autres chats à fouetter ?) et les travailleurs indépendants.

 

Assiduité sur  Facebook à Madagascar

Crédit photo : ATW Consultants Madagascar

 

  • A Madagascar, on consulte davantage Facebook au bureau pendant les heures de travail (hormis la navigation sur mobile). 64% des personnes interrogées affirment accéder à Facebook pendant les heures de bureau.
  • Facebook reste un divertissement. Sans plus. Mais du temps perdu intelligemment…
  • Les sondés ont une préférence pour les pages humoristiques, les pages de vente en ligne (on en parle de ce foisonnement d’activités mercantiles sur Facebook ces derniers mois ici ) ou les pages liées à leur activité professionnelle.
Centre d'intérêt des utilisateurs de Facebook à Madagascar

Crédit photo : ATW Consultants Madagascar

 

  • La question de la confidentialité et de la sécurité des données partagées sur Facebook est décidément un problème universel. 56% des personnes interrogées affirment ne pas avoir confiance en Facebook pour ce qui est partage de données personnelles. Sans pour autant verser dans la paranoïa. 
  • Enfin, les sondés sont principalement sur Facebook en tant que consommateurs d’information (essentiellement, l’actualité de leurs amis).

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette étude sur le compte Facebook du cabinet ATW Consultants.